reporter0.gif (3776 octets) 3èmes Assises de la radio scolaire


 

Historique du projet

 

La radio à l'école est un outil pédagogique au service de la langue écrite, orale et de la citoyenneté. Cet outil, par un aspect ludique et culturel, mobilise les enfants et les adultes autour d'un projet fédérateur et permet de mettre en œuvre des capacités d'apprentissage il favorise la réussite de tous les enfants. L'enfant produit pour lui mais aussi pour les autres, il est écouté, critiqué, son écrit ne reste jamais lettre morte. L'élève acquiert, grâce à la radio, un statut particulier au sein de l'école, il est reconnu.


HISTORIQUE DE LA RADIO SCOLAIRE SUR LE DÉPARTEMENT

Entre 1985 et 1992, l'école Robespierre Elémentaire 2, de Garges les Gonesse, se dote d'un studio radio et utilise cet outil pour lutter contre l'échec scolaire.
Ce projet, mis en place par 3 enseignants, devient en 1989 un projet d'école.
Entre 87 et 90, des demandes de fréquence ont été déposées au C.S.A. sans succès.

En 1992, le Rectorat de Versailles attribue un mi-temps à Mme Bouaziz dans le cadre du Médiapôle de Garges pour faire connaître la radio aux écoles de l'Est du département, pour aider les enseignants ou les écoles intéressés et pour assurer un suivi ainsi que des stages de formation.
Ces stages d'antenne ou de circonscription ont largement contribué au développement de la radio à l'école.
De nombreuses écoles aménagent de vrais studios radio d'enregistrement et de diffusion ou acquièrent du matériel audio grâce aux subventions Inspection académique, Mairie, Conseil Général et coopératives d'écoles.
Dans ces établissements, le travail des enfants est diffusé (en direct ou en différé) en circuit fermé, tous les élèves reçoivent les émissions à travers des enceintes installées dans chaque classe et reliées au studio.
Quant aux enseignants, ils bénéficient de formations sur le langage radiophonique, l'oral spontané et les activités autour de l'oral, le débat, l'argumentation, les apprentissages et la radio en plus des stages de formation continue proposés dans le cadre du plan de formation.
En 1998, cette mission devenue ACTIC radio se réduit à un quart de poste, poste attribuée par l'Inspection Académique et couvrant tout le département du Val d'Oise.

Un groupe départemental se constitue regroupant les enseignants s'occupant de radio scolaire. Des réunions régulières, à raison d'une toutes les 6 semaines, permettent un échange de pratiques pédagogiques et techniques. Elles favorisent les liaisons verticales maternelles, élémentaires, collèges, SEGPA, lycées, établissements spécialisés.


Selon un calendrier établi à l'avance, les émissions, diffusées sur Radio Enghien, radio de proximité, jusqu'en juin 2002, sont aujourd'hui diffusées sur Alternative F.M.106.5 ou 96.7, le mardi à 11h et le mercredi à 18h30 pour permettre aux familles d'écouter les émissions.
Les difficultés d'écoute pour les établissements de l'est du département dues à la mauvaise transmission liée à la Butte de Montmorency nous ont obligés à changer de radio locale.
Cette ouverture sur l'extérieur est indispensable car elle donne une dimension intéressante aux projets et une reconnaissance du travail et des efforts de nos élèves.

Depuis 2000/2001, au mois de mai, a lieu une rencontre des représentants élèves des différentes écoles.
C'est l'occasion de se retrouver, de partager le vécu quotidien et de préparer en commun une émission diffusée sur les ondes en direct.
Cette année, les Assises Départementales de la Radio Scolaire(A.D.R.S.) auront lieu sur le site de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, à la Maison de l'Environnement, le jeudi 26 mai 2005.

A ce jour, 20 établissements et environ 1500 élèves font de la radio à l'école dans le Val d'Oise.
(Arnouville-lès-Gonesse, Ecouen, Franconville, Garges-lès-Gonesse, Gonesse, Goussainville, Margency, Montlignon,Sannois, Sarcelles, Soisy -sous-Montmorency, Villiers-le-Bel )


Gloria Bouaziz, fondatrice des Assises Départementale de la Radio Scolaire


Retour Accueil Assises