reporter0.gif (3776 octets) Concours académique Semaine de la Presse 2004


Lycées : 1er prix ex-aequo

 

Pourquoi notre société permet qu'on refuse un appartement ou un travail parce qu'on a des origines étrangères ? Pourquoi refuse-t-on un travail à une handicapée ou à un homosexuel ? Mais que devient donc alors la devise de la France : «   LIBERTE - EGALITÉ - FRATERNITÉ » ? Pourquoi n'est-elle pas respectée par ceux qui sont sensés la représenter, c'est-à-dire ceux qui font référence à leurs racines franco--françaises. Ont-ils le courage de remonter dans leur histoire familiale sur plusieurs générations ? Faut-il cacher le grand-père marocain qui est venu travailler en France il y a bien longtemps ? Peut-on compter sur une police qui néglige volontairement ou involontairement ses dossiers quand il s'agit d'enregistrer une plainte concernant une discrimination envers !'une ou l'autre catégorie sociale qui doit y faire face. En conséquence, pour que les lois soient respectées pour et par tous Bernard Stasi a recueilli l'approbation politique de créer dans l'urgence une autorité indépendante. Les victimes de discrimination pourront saisir cette autorité composée de 60 à 80 personnes directement par écrit.
Déjà certaines associations s'inquiètent – Va-t-on rallonger les procédures pour obtenir réparation, de la médiation plutôt qu'une sanction pénale. Si je suis un peu trop bronzé au goût de certain, est-ce que j'aurai envie d'expliquer que le soleil de mon pays est plus violent que celui de la France, que la peau de mes ancêtres a dû se durcir et se colorer pour ne pas brûler. Est-ce que le blond aux yeux bleus qui me fait face lors de cette confrontation aura envie de me tendre la main et de me dire – « Je n'y avais pas pensé ! »

Julia BARRET
Karima DRINE
Jessica FIDELAINE
Rezlene MARZUK

 

Lycée Francisque Sarcey à Dourdan :
Terminale STT3
Tuteur : Mme Vieillard

Référence : Citato le mag des journaux, article du journal « Libération »