La presse au cinéma

Fermer cette fenÍtre

 

L'histoire :

Sous une immense bulle, [un réalisateur] construit un îlot artificiel habité nommé Sea Haven. Cette communauté est peuplée d'acteurs qui simulent tous les aspects d'une ville en pleine activité (ou tout au moins suffisamment pour créer un vrai faux-semblant).

Dans ce monde créé de toutes pièces on introduit un nouveau-né, nommé Truman Burbank. Sa destinée : vivre la vie typique d'un blanc de sexe masculin de la bonne bourgeoisie américaine depuis sa naissance jusqu'à sa mort.

Truman, qui ne connaît aucune autre réalité, est supposé prendre cet environnement pour le vrai monde et ses réactions sont donc spontanées et naturelles apportant la garantie d'une représentation toujours "authentique". Des milliers de caméras fournissent au réalisateur et à son équipe des images en permanence. Savamment présentées, elles deviennent "The Truman Show", diffusé 24 heures sur 24 à l'échelle mondiale. Bientôt, le show devient l'obsession de millions de téléspectateurs.

Le monde de Truman est un dérivé de l'Amérique des années 60, telle qu'elle fut idéalisée par la télévision de l'époque - sécurisante, saine, de la guimauve à l'état pur. La vie de Truman suit une trajectoire strictement tracée, et banale - naître, étudier, travailler, mourir - ponctuée d'instants destinés à nous arracher quelques larmes tout aussi prévus d'avance : Truman fait ses premiers pas, Truman rencontre son premier amour, Truman se marie....

(d'après C. Antonio Romero, 4 novembre1998 - http://www.culturekiosque.com/nouveau/cinema/rhftruman.html )

 

Fermer cette fenÍtre