La presse au cinéma

Fermer cette fenÍtre

 

L'histoire :

Présentateur du journal télévisé de la firme UBS-TV, Howard Beale est une star sur le déclin, et les indices d'écoute de son émission chutent inexorablement. Il est renvoyé. Bouleversé, il annonce en direct à l'antenne sa volonté de se suicider dans les jours qui viennent...

On aurait tort de ne regarder Network que comme un documentaire réaliste sur les moeurs de la télévision américaine. Le film dénonce avec lucidité la tyrannie des sondages d'écoute - qui peuvent, aux Etats-Unis, briser du jour au lendemain la carrière d'une vedette ou provoquer l'arrêt d'une série autrefois à succès - et la prise de contrôle des chaînes de télévision privées par des sociétés multinationales.

Mais le propos de Sidney Lumet est de peindre, à travers cette tragédie, la folie du monde moderne. Network est le reflet d'un univers livré à l'argent. Dans ce monde où chacun rêve de s'emparer du poste de son voisin, tout est bon pour gagner, et les médias sont les premiers à récupérer les éléments les plus asociaux de la société. Créature vedette de ce système, Howard Beale ne le supporte plus et sombre dans une folie mystique... Riche en scènes brillamment réalisées, comme celle dans laquelle Faye Dunaway séduit William Holden, Network ne pourra que fasciner tous ceux qui s'intéressent à la télévision et aux rapports qu'elle entretient avec le public.

(source : André Moreau, Télérama, 5 juillet 2000)

Réalisateur : Sidney Lumet
Scénario : Paddy Chayefsky
Distribution : Faye Dunaway (Diana Christensen)
William Holden ( Max Schumacher)
Peter Finch ( Howard Beale)

 

Fermer cette fenÍtre